Durée : 50 minutes environ

Jauge : 120 spectateurs

Tout public

Dimension plateau : 10 m d’ouverture x 7m de profondeur x 5m de haut 

UN BEAU JOUR

Voyage visuel et sonore autour de Barbara

Un beau jour est la prochaine création de la Compagnie à, prévue pour mars 2024. Il s’agit d’un portrait impressionniste, voyage visuel et sonore autour de la chanteuse emblématique Barbara. 

Nous souhaitons créer une forme théâtrale autour de cette artiste et de son oeuvre poétique, autour de cette femme infiniment libre, n’ayant jamais eu peur de sa vulnérabilité et ayant toujours incarné le modèle de l'émancipation féminine sans jamais militer à proprement parler, sans jamais prononcer de discours politique. 

Après notamment La conquête et Autour de Babel, deux formes questionnant les traces de l’Histoire dans nos vies intimes, la compagnie souhaite revenir à un mouvement d’écriture allant de l’intime au collectif, en évoquant le parcours singulier et non moins épique de la chanteuse Barbara. 

L’idée d’Un beau jour est de proposer un portrait sonore et visuel de la chanteuse Barbara, composé de plusieurs propositions artistiques autour de ses chansons. Un répertoire de 7 chansons a été choisi, chacune étant traitée avec un langage particulier, et racontant une courte histoire, mettant en jeu le rapport intime d’un.e des interprètes avec celle-ci. 

Chaque chanson est donc comme une couleur de ce portrait « impressionniste » de Barbara, rendant hommage à ce qui nous semble être des éléments incontournables de cette “femme qui chante”, à savoir son rapport à son enfance, à ses parents, aux hommes et à l’amour, aux tournées et au public, ainsi qu’à l’humour. 

Il ne s’agit pas d’un “biopic”. Un beau jour est un portrait subjectif donnant à voir des artistes d’aujourd’hui qui découvrent et s’emparent de l’œuvre si puissante de Barbara comme on s'empare d'une oeuvre littéraire, pour en faire naître un nouvel objet. Un beau jour est un poème visuel, issu de la rencontre, aujourd'hui, entre l'univers de Barbara et le langage propre à la Compagnie à : un mélange de théâtre d’images, de théâtre d’objets, de marionnettes, de corps, d’images projetées, d’ombres, de musique, pour évoquer le dévouement total au public et au métier d'artiste, la résilience, la liberté, la fantaisie et le rapport à l'amour propre à Barbara, personnage aussi sombre que lumineux. 

Le spectacle donne à voir trois personnages, interprétés par 3 comédien.nes : chacun.e s’empare plus particulièrement d’une chanson de Barbara, et à la fois de sa propre histoire.Ceci nous parle finalement du rapport si particulier de chacun.e à l'œuvre de Barbara. 

À la manière dont on s’empare d’un recueil de poèmes, la Compagnie à plonge cette fois-ci dans les textes et les chansons de cette immense artiste qui parvient mystérieusement à parler intimement à chacun.e tout en ne cessant de parler d’elle. 

Les trois interprètes de ce spectacle (Nicolas Alline, Dorothée Saysombat et Sika Gblondoumé) n’étant pas, avant de se lancer dans ce projet, des “fans” ni des fin.e.s connaisseur.ses de Barbara, ils ont découvert en même temps que cette oeuvre à quel point elle leur parlait intimement, et ils ont eu envie de la mettre en partage aujourd’hui. 

Fasciné.e.s et bouleversé.e.s par le pouvoir de ces chansons, l’équipe a eu envie de s’immerger dans cet univers à la recherche de la relation de chacun.e avec Barbara, à explorer le mode de réception si particulier des chansons de Barbara, où chacun.e peut y projeter ses propres souvenirs, ses propres images, une part de son âme. 

L’envie est de travailler sur le ressenti de ses chansons, sur ce qu’elles provoquent, ce qu’elles déploient dans notre imaginaire, sur l’état d’introspection auquel elles nous invitent. 

La compagnie aime chercher le point d’équilibre entre tragédie et comédie, les moments où l’on ne sait plus si l’on doit rire ou frémir, et c’est dans cette lignée que la mise en scène d’Un beau jour est envisagée, en écho à la personnalité de Barbara. 

Un beau jour est ainsi la rencontre entre des artistes aujourd'hui et Barbara, entre deux époques, deux langages, celui de Barbara et celui de la Compagnie à au plateau. 

C’est aussi un un défi artistique pour la compagnie que de penser et construire une mise en scène singulière par chanson, où la matière constitutive est textuelle et musicale. 

Après avoir exploré depuis une quinzaine d’années des formes théâtrales questionnant l’intime et le politique, c’est à un exercice cette fois différent que se prête la Compagnie à. 

C’est un chemin d’écriture différent des précédentes créations de la compagnie, tout aussi passionnant, où l’humilité est de rigueur, où il s’agit de trouver sa juste place tout en la laissant à chaque partenaire (Barbara et les spectateur.rice.s), et de faire entendre le silence porté par les mots et les notes de cette poétesse. 

Si la parole ne se situe pas avec cette création à l’endroit du politique à proprement parler (même si ce qu’incarne et chante Barbara porte en soi quelque chose de résolument politique), il nous parait aujourd’hui important de défendre une forme qui invite à l’introspection et à la poésie, à une époque où nous avons toutes et tous tant besoin de poésie et de partage.

DISTRIBUTION

  • Mise en scène, écriture et conception : Nicolas Alline et Dorothée Saysombat
  • Collaboration à la mise en scène : Pierre Tual 
  • Accompagnement à la dramaturgie : Pauline Thimonnier
  • Interprètes : Nicolas Alline, Sika Gblondoumé, Dorothée Saysombat
  • Création lumières et régie : Rodrigue Bernard
  • Création sonore : Gildas Gaboriau
  • Créations images : Christophe Loiseau 
  • Scénographie : Nicolas Alline
  • Marionnette et masque : Arnaud Louski Pane
  • Constructions : Arnaud Louski Pane, Nicolas Alline, (en cours) 
  • Costumes : Anne-Emmanuelle Pradier
  • Constructions et machineries : Ludovic Losquin
  • Constructions de la scénographie : Les ateliers du Grand T 
  • Tricots, costumes et accessoires  : Solène Fouillet
  • Avec la participation musicale de Scott Taylor.

COPRODUCTIONS & PARTENAIRES

Coproductions : Le Théâtre-Centre National de la Marionnette, Laval (53) - Le Sablier, Centre National de la Marionnette, Ifs – Dives/Mer (14) - Le Kiosque, Centre d'action culturelle Mayenne Communauté (53) - Villages en Scène de Bellevigne-en-Layon (49) - Chez Robert-Centre culturel de Pordic (22) – L'Hectare, Centre National de la marionnette, Vendôme (41) – L'Échalier, Atelier de Fabrique Artistique de Couëtron- au-Perche (41) – Espace Jéliote, Centre National des Arts de la Marionnette, Oléron Ste Marie (64).

Résidences : Le Théâtre-Centre National de la Marionnette, Laval (53) - Le Kiosque, Centre d'Action Culturelle Mayenne Communauté (53) - Villages en Scènes, Bellevigne-en-Layon (49) Chez Robert-Centre culturel de Pordic (22) – l'Echalier, La grange de Saint-Agil, Couëtron-au-Perche (41) - Espace Jéliote-Centre National de La Marionnette, Oloron-Sainte-Marie (64) - Théâtre des Dames, Les Ponts-de Cé (49) - le Cargo, Segré (49) - Espace Claude Chabrol avec la Ville d’Angers (49) - Théâtre Les 3 Chênes, Loiron (53) - Théâtre de l'Espace de Retz, Machecoul-saint-Même (44)

En partenariat avec Le Collectif AÏE AÏE AÏE pour le prêt de matériel technique.

Création le 19 mars 2024, Théâtre de l'Espace de Retz, Machecoul-saint-Même (44)

La Compagnie à est actuellement en recherche de partenaires pour des accueils en résidences, des pré-achats et des coproductions.

N’hésitez pas à nous contacter :

Artistique : Dorothée Saysombat et Nicolas Alline –  contact@compagniea.net – 06 84 68 74 85

Diffusion / production : Françoise Rossignol – diffusion@compagniea.net – 06 73 99 13 12